26 Av. des Chataigniers 95150 TAVERNY

 

Heures d'ouverture :

Lundi-Vendredi 9h-12h15

 

 

Kéolease

N°1 de Location Moyenne Durée -

Location automobile sans engagement

Location à durée libre

 

Contactez nous 

01-34-18-76-20

info@keolease.fr

  • LinkedIn - White Circle
  • Twitter Clean
  • Google Clean
  • YouTube Clean

© 2018 by Kéolease.

Location moyenne durée : services et innovation au programme

May 17, 2016

 

Faire face à un besoin temporaire, repousser ou éviter l’achat ou la location longue durée d’un véhicule, etc. Dans un contexte économique incertain, les raisons qui poussent les entreprises à se tourner vers la location moyenne durée se font de plus en plus nombreuses. Et les prestataires multiplient les services pour rendre l’offre plus attractive.

 

« La moyenne durée est en croissance significative », constate Martial Doré, directeur utilitaires et moyenne durée chez le loueur Hertz. Qui annonce 10 000 véhicules sur la route en LMD et une croissance de l’activité de 10 % en 2015, de 12 à 13 % en incluant les utilitaires.

 

Preuve de cette bonne santé selon le responsable : « Les acteurs de la longue durée s’y lancent à leur tour. » ALD Automotive annonce de son côté 2 000 véhicules loués en moyenne durée début 2016 avec sa filiale spécialisée ALD rent, Alphabet 500, en hausse de 16 % en 2015, etc.

 

« La porte d’entrée de la LMD, c’est le recrutement », résume Jean-Pierre Desgens, président du loueur spécialisé Kéolease. Au-delà, il s’agit d’entreprises qui font appel à des collaborateurs en CDD ou à des stagiaires, qui doivent faire face à des pics d’activité saisonniers ou à des chantiers temporaires.

 

La moyenne durée pour des besoins multiples

« Notre clientèle est large », indique Cédric Marquant, directeur marketing et business development chez Alphabet. Un loueur qui compte parmi ses clients des multinationales mais aussi des entreprises à la tête de petites flottes. « Celles-ci ont des besoins pendant la période estivale, par exemple pour un lancement de produit avec des démonstrateurs qui vont se déplacer en voiture pendant deux ou trois mois », avance ce responsable. La LMD se présente aussi comme solution pour répondre à des cas de figure moins courants : « Pour les collaborateurs qui partent à la retraite et dont la date de départ n’a pas été fixée précisément en raison de différents engagements », illustre Jean-Pierre Desgens. « Pour des collaborateurs expatriés qui ont des missions temporaires en France et n’ont pas de voitures de fonction », ajoute Cédric Marquant.

Autre situation plus rare : celle des opérations de motivation à destination des salariés : « Nous avons ainsi fourni des Jaguar à des commerciaux sur une période d’un mois », rapporte Laurent Corbellini, directeur marketing d’ALD, à travers l’offre ALD rent.

 

Si les raisons du recours à la LMD se font nombreuses, elles partagent le plus souvent un dénominateur commun : l’incertitude économique. « Les sociétés sont frileuses à l’idée de se lancer dans une location de 36 mois », explique Martial Doré chez Hertz. Et cette motivation se vérifie particulièrement lorsqu’il est question des utilitaires.

 

La LMD valable aussi pour les utilitaires

Sur ce segment de véhicules, la LMD offre une alternative sollicitée par des entreprises en manque de visibilité sur l’avenir : « Un artisan qui acquiert un camion n’est pas certain d’avoir une activité suffisante pour en acheter un second ; il préfère donc louer sur un à douze mois », justifie Guilhem Mazzia, directeur général délégué du loueur Rent A Car pour qui la moitié des véhicules loués sont des utilitaires.

Et pour les petites entreprises comme pour les grands comptes, « l’un des avantages de la LMD avec les utilitaires est de passer les frais liés au matériel en charges et non en investissement dans les bilans », poursuit le responsable de Rent A Car.

 

Une très large gamme de services

Autre élément commun aux entreprises de toutes tailles qui font appel à cette solution temporaire : elles visent la simplicité d’usage. « Dans nos contrats, tout est inclus : assistance, entretien-réparation, assurance tous conducteurs, pneus ou encore véhicule de remplacement. C’est du clé en main », argumente Laurent Corbellini pour ALD.

Avec la LLD, les gestionnaires de parc étudient toujours plus attentivement les coûts des différentes prestations pour arbitrer sur l’opportunité d’en externaliser certaines. « En revanche, avec la LMD, il n’y a pas d’éclatement des contrats, note Jean-Pierre Desgens. Chez